Skip to main content

comment démarrer sur de bonnes bases avec WordPress • Infomaniak

Quel que soit le projet Web dans lequel on se lance, on crée un site Internet pour qu’il soit visible par le plus grand nombre. Qu’y a-t-il de plus décourageant que d’investir un temps précieux à créer un contenu de qualité et de constater que personne ne le consulte ?

Pour faire connaître un site Internet, il faut être présent là où la grande majorité des internautes commencent leur exploration lorsqu’ils se posent des questions : dans les moteurs de recherche. Il est donc essentiel de permettre aux internautes de trouver facilement votre contenu lorsqu’ils effectuent des recherches sur Qwant, Google ou Bing liées à la thématique de vos activités en ligne.

Pour augmenter le trafic d’un site Internet, il faut donc d’abord parvenir à attirer les moteurs de recherche et leur permettre de répertorier efficacement votre contenu. C’est ce qu’on appelle l’indexation. Cette étape intervient en amont du référencement et est fondamentale. Heureusement, il est possible d’influencer positivement ces mécanismes, grâce à des techniques d’optimisation (SEO, Search Engine Optimization).

Cet article propose les bases pour optimiser le référencement naturel et mettre en place le suivi du trafic d’un site créé avec WordPress. Le SEO est un métier en soi et pour aller plus loin, nous vous suggérons de contacter un professionnel ou de lire ce guide, lequel a été rédigé par un spécialiste SEO de l’agence SeoMix. Il y aborde plus largement les bonnes pratiques à observer pour améliorer le référencement naturel d’un site Internet.

Après avoir suivi cet article :

  • votre site sera indexé par les principaux moteurs de recherche,
  • vous serez doté d’outils pour améliorer le référencement de votre site,
  • vous aurez mis en place les solutions permettant d’analyser et suivre le trafic de votre site.

Déclarez votre site auprès des moteurs de recherche

Les moteurs de recherche explorent continuellement le Web à la recherche de nouveaux sites à indexer et peuvent mettre beaucoup de temps à trouver le vôtre.

Pour accélérer le référencement de votre site, il est souvent possible de “déclarer” directement un site pour provoquer son indexation, grâce à un outil propre à chaque moteur de recherche :

Liez votre site à la Search Console de Google avec Yoast SEO

Google étant encore le moteur de recherche le plus répandu, nous allons vous montrer comment utiliser sa console de recherche. Google Search Console (anciennement appelé Outils Google pour les webmasters) permet de vérifier et optimiser l’indexation de vos sites Internet. Cette console vous indiquera les mots clés par lesquels les internautes découvrent votre site ainsi que d’éventuelles erreurs qui pourraient nuire à son bon référencement.

Pour lier votre site à la Search Console, commencez par vous rendre sur Google Search Console et ajoutez l’URL de votre site Internet en cliquant sur le bouton Ajouter une propriété (par exemple https://www.infomaniak.com). Nous vous recommandons d’ajouter deux propriétés par site, l’une en http et l’autre en https.

Sélectionnez ensuite HTML tag comme méthode de vérification pour copier le code d’identification qui se trouve entre les guillemets (voir le point 3 sur l’image ci-dessous).

Ouvrez le tableau de bord de votre site WordPress pour installer et activer l’extension Yoast SEO. Pour cela, cliquez sur Extensions puis sur Ajouter depuis le menu de WordPress à gauche. Il vous suffit ensuite de lancer une recherche avec le mot clé « Yoast SEO ».

Une fois l’extension activée, cliquez sur SEO en bas à gauche du menu de WordPress. Dans les réglages généraux, allez sur l’onglet Outils pour les webmasters et collez le code d’identification récupéré depuis la Search Console de Google.

Vous pouvez maintenant retourner sur la Search Console pour valider votre site :

Félicitations, Google va maintenant commencer à explorer et référencer le contenu de votre site.

Générez et envoyez un fichier sitemap auprès de Google

Un fichier sitemap permet d’indiquer facilement aux moteurs de recherche les pages de votre site à explorer. Grâce à Yoast SEO, vous pouvez créer un fichier “sitemap” en quelques clics et l’ajouter à la Search Console.

Pour générer le fichier sitemap de votre site, allez dans les Réglages généraux de Yoast SEO puis sous l’onglet Fonctionnalités, activez Plans de site XML. Cliquez ensuite sur le petit point d’interrogation qui se trouve à droite de cette option et cliquez sur Voir le plan de site XML pour récupérer l’adresse URL des différents fichiers sitemap que vous devrez ensuite saisir dans la Search Console de Google :

Voici les étapes à effectuer pour ajouter les adresses URL des sitemaps dans la Search Console.

Google indexera désormais immédiatement le contenu que vous ajoutez à votre site. La création de ces fichiers aidera également les autres moteurs de recherche dans la collecte des informations de votre site.

Suivez et analysez l’audience de votre site Internet

Pour améliorer l’attractivité de votre site au fil du temps, il est important d’identifier et de comprendre le trafic des visiteurs entrant et sortant sur votre site. Infomaniak propose automatiquement des statistiques pour chacun de vos sites qui vous permettent déjà  de suivre des informations comme le nombre de visiteurs mensuels, la provenance de vos visiteurs, l’évolution de votre audience par heure, la source de votre trafic, les pages de votre site les plus consultées, etc. Pour suivre ces données, il suffit de vous connecter à votre Manager et de vous rendre dans le tableau de bord de votre hébergement Web.

Pour aller plus loin : Matomo et Google Analytics

Pour aller plus loin dans l’analyse et le suivi de votre audience, il est possible de connecter des outils comme Matomo (anciennement Piwik) ou Google Analytics. Bien que non libre, ce dernier présente l’avantage d’être lié à Adwords si vous utilisez cette plateforme pour faire de la publicité sur Google.

Pour lier votre compte Google Analytics à votre site, connectez-vous à Google Analytics à l’aide de votre compte Google et ajoutez ensuite votre site Internet dans l’interface de Google.

Nous vous recommandons ensuite d’utiliser l’extension WordPress Google Analytics for WordPress by MonsterInsights pour facilement vérifier votre site Internet. Une fois l’extension installée et activée, rendez-vous dans les paramètres de Insights et cliquez sur le bouton Authentifier avec un compte Google :

Choisissez le compte Google utilisé précédemment pour inscrire votre site dans Google Analytics et autorisez l’extension à communiquer avec Google. Pour cela, copiez le code fourni par la boîte de dialogue puis collez-le dans l’extension MonsterInsight lorsque vous êtes invité à le faire. Sélectionnez enfin le profil correspondant à votre site Web puis enregistrez les modifications.

C’est terminé. Votre site Web est connecté à votre compte Google Analytics. Il faudra néanmoins patienter quelques jours avant d’observer les premières données des visiteurs sur votre site.

N’oubliez pas de passer un site en HTTPS

Les moteurs de recherche et les navigateurs Internet privilégient désormais les sites sécurisés par un certificat SSL. C’est la raison pour laquelle nous vous encourageons vivement à passer vos sites en HTTPS, non seulement pour la sécurité de ses utilisateurs, mais aussi pour améliorer leur référencement. En cas de besoin, cet article vous donne toutes les informations pour passer votre site WordPress en HTTPS.

Conclusion

Votre site est désormais indexé dans les moteurs de recherche et vous pouvez analyser et optimiser son référencement grâce aux statistiques d’Infomaniak ou d’un outil tiers.

Pour aller plus loin, vous pouvez opter pour l’installation de Google Tag Manager, un « conteneur » à intégrer sur votre site à l’intérieur duquel il est possible d’ajouter des évènements (balises) Analytics précis (déroulement d’une page, remplissage de formulaire, etc. ) ainsi que des déclencheurs personnalisés. Ce dernier permet également d’ajouter des solutions externes, le tout opéré dynamiquement sans qu’il ne soit nécessaire de modifier le code de votre site en profondeur. Pour conclure, vous pourriez aussi imaginer d’intégrer Zapier à votre compte Analytics pour créer des scénarios et automatiser certaines tâches avec des applications tierces.

À partir de ce stade, vos besoins et votre créativité sont pratiquement votre seule limite !

En savoir plus



Originaler Post


Keine Kommentare vorhanden